Twitter_logo1-369x300

Oscars : Samsung s’est payé un selfie à 20 millions de dollars

5 mars 2014

Bookmark and Share

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/03/05/01007-20140305ARTFIG00095-oscars-samsung-s-est-paye-un-selfie-a-20millions-de-dollars.php#xtor=AL-155

De Géraldine Russell

Une dizaine de stars et plus de trois millions de partages. Les chiffres du selfie des Oscars sont vertigineux. Le cliché n’a pas seulement explosé le record de «retweets» sur le réseau social aux 140 signes, il a également atteint des sommets dans les tarifs publicitaires de la soirée. Le Wall Street Journal a ainsi révélé que Samsung avait déboursé pas moins de 20 millions de dollars (14,5 millions d’euros) pour que ses produits soient mis en avant sur le red carpet. Promesse tenue par la maîtresse de cérémonie, Ellen Degeneres, qui a utilisé un Galaxy Note 3 pour prendre la désormais célèbre photo. Aux Oscars, la spontanéité se paie cher.

Sponsor de l’événement depuis 2009, Samsung avait déjà dépensé plus de 24 millions de dollars (17,4 millions d’euros) en cinq ans pour être visible, selon le site AdAge. Coûte que coûte. La marque sud-coréenne a apparemment passé la vitesse supérieure en 2014. Cette année, Samsung s’est payé le luxe d’une communication sur mesure pour une somme presque équivalente à ses investissements quinquennaux. Et les selfies constituaient une composante essentielle de la stratégie promotionnelle de la marque.

Samsung a ainsi financé l’aménagement d’une pièce en coulisses dans laquelle les stars étaient encouragées à se prendre en photo. Dix clichés ont ensuite été publiés sur le compte Twitter officiel de l’Académie des Oscars. Ellen Degeneres a elle aussi twitté toute la soirée divers autoportraits, dont celui qui a pris une dimension virale en seulement quelques minutes.

L’Académie des Oscars a publié des selfies de stars, pris dans la «Greenroom» financée par Samsung.

Les marques surfent sur le buzz

Le selfie vaut cher et les marques ne s’y sont pas trompées. Certaines ont rapidement surfé sur le succès du cliché. À commencer par Nokia, dont les smartphones concurrencent directement ceux de Samsung. Sur Twitter, la marque a interpelé Ellen Degeneres sur la -mauvaise- qualité de ses selfies pour vanter les capacités techniques de sa gamme Lumia.

Hey Ellen – les Nokia Lumia prennent les meilleurs selfies. On dit ça, on dit rien ;)

Toujours prompte à détourner les buzz du net, Oasis s’est également emparée du phénomène pour mettre en scène ses personnages fruités.

Les entreprises ont elles aussi saisi l’occasion pour mettre en lumière leurs équipes. Le Tumblr «The Oscars Selfies» compile les parodies de selfies oscarisés. Des agences de communication ou de publicité, des médias et certaines grandes entreprises se sont ainsi prêtés au jeu, détournant avec humour le cliché. Pour tenter le battre le record de retweets? Rien n’est moins sûr…

Plus qu’une mode, le selfie s’impose comme un produit marchand ou tout du moins promotionnel. Les chercheurs d’emploi l’utilisent plus ou moins sérieusement pour se faire remarquer sur les réseaux sociaux. D’Instagram où les jeunes filles ont saisi toute la mesure du «selfie business» pour se faire repérer par des agences de mannequin ou des médias à de jeunes diplômés qui dépoussièrent leur curriculum vitae à l’aide d’autoportraits, la génération Y contribue à populariser et valoriser le selfie. Et faire monter les enchères.

Mots-clés : , ,

Leave a Comment