gris-micro-entretien

La photo à l’ère du numérique

28 septembre 2013

Bookmark and Share

FRANCE CULTURE – Place de la toile

La photo à l’ère du numérique

Comme de tradition dans « Place de la toile », quand il y a un stagiaire, il ou elle a charge de la préparation d’une émission, et avant tout du choix d’un sujet. Alexandre Jubelin est avec nous depuis début septembre, et son choix a penché vers la photo. Nous allons donc nous demander si le numérique change quelque chose à la manière dont on prend des photos, dans des termes techniques ou esthétiques, et puis s’il change les raisons pour lesquelles on prend des photos. Est-ce que la photo se voit parée de nouvelles fonctions à l’ère du numérique ?

Laurence Allard

Maîtresse de conférences à l’Université de Lille 3, les usages du mobiles sont l’un de ses champs de recherche.

Jean-Christophe Béchet

Photographe. Rédacteur en chef adjoint du magazine mensuel Réponses Photo.

André Gunthert

Historien de la photo, maître de conférences à l’EHESS où il dirige le Laboratoire d’histoire visuelle contemporaine. Voir le billet qu’il a consacré à cette émission.

Idées :
A. Gunthert : Aujourd’hui l’images est comme un langage. L’image transmets des messages ( grâce au smartphone ). Énorme d’enjeux actuel : inventer une nouvelle linguistique des images.

Nous sommes tous des éditeurs. On fait des montages. On contextualise. Le contexte donne le sens de l’image. Tous le monde le fait dans les conversations. L’image est un booster de conversation. Ainsi on gagne au jeu social. L’image conversationnel . Relance le storytelling. La photo est une pratique social. Code et grille d’occasion photo on élargie cette grill. smartphone : tourisme du quotidien. Nouveaux langages. Les photos expriment nos sentiments.

L. Allard : image annoté, dédicacée. Indifférenciation image avec texte. Photographie de texte aussi. La nature de la photo est plurielle. Métaphore de l’image technologie. Façon d’agir sur soi-même. On inter-réagit. Usage de communication de la photo.

Gratuité /

Mots-clés : ,

Leave a Comment